Randal Kolo Muani revient sur son occasion contre l'Argentine

Randal Kolo Muani France
Getty Images
L'attaquant tricolore a eu la balle de match lors de la finale contre l'Argentine, mais Emiliano Martinez s'est imposé.

Nombreux sont les supporters de l'équipe de France à ressasser cette dernière action de la prolongation de la finale de la Coupe du monde. Lancé par-dessus la défense, Randal Kolo Muani voit Dibu Martinez tendre la jambe pour détourner ce qui aurait pu être le but de la victoire, avant que l'Argentine ne s'impose aux tirs aux buts.

Kolo Muani connaît l'action par coeur

De longues semaines plus tard, l'attaquant de l'Eintracht Francfort continue de penser à cette action, qui aurait pu faire de lui le héros des Bleus. "Je la regarde encore, je la connais par coeur", a-t-il confié dans un entretien à Bein Sports.

L'article continue ci-dessous

Avant d'accepter de rejouer le moment : "Dans ma tête, je me suis dit : 'Là, Randal, il faut que tu tires'. J'ai essayé de tirer au premier poteau, mais le gardien fait un très bel arrêt. J'ai perdu ce duel.

"Après, il y avait d'autres solutions. Je peux le lober, trouver Kylian (Mbappé, seul à sa gauche). Mais, sur l'action, je ne le vois pas. C'est en regardant la vidéo que tu découvres les autres possibilités. C'est trop tard. Je l'ai encore en travers de la gorge et je l'aurai à vie."

Fermer