News Matches
Mercato

PSG : Presnel Kimpembe, simple quiproquo ou vrai déclassement ?

14:22 UTC+1 25/01/2023
Presnel Kimpembe capitaine PSG Troyes
Le défenseur a été désagréablement surpris d'apprendre par la voix de son entraîneur un éventuel changement de hiérarchie autour du capitaine.

Lundi soir, il flottait comme un air de soirée de gala au stade Bollaert. Un stade comble pour venir soutenir l'US Pays de Cassel qui évolue en R1 mais aussi applaudir le capitaine d'un soir côté PSG : Kylian Mbappé. Dans cette rencontre qu'il a balayé d'un quintuplé (victoire 7-0), le premier de l'histoire du club de la capitale, c'est surtout la question du brassard qui a retenu l'attention.

Interrogé sur les raisons qui l'ont poussé à le désigner comme capitaine, Christophe Galtier a eu une réponse qui a surpris les journalistes habitués à suivre le club, tout comme certains de ses membres présents dans les travées de l'enceinte nordiste.

« On a décidé qu'il soit le second capitaine depuis le début de la saison, il mérite d'avoir ce brassard quand Marquinhos n'est pas là, car il a décidé de rester au club, explique le technicien parisien. Il a marqué 56 buts sur l'année civile. Il fait partie des attaquants de classe mondiale, un des meilleurs au monde. »

Des discussions informelles avec le staff sur la hiérarchie autour du capitaine

Après cette déclaration surprenante, des regards s'échangent et une forme d'incompréhension règne. Tout simplement car elle ne résiste pas à l'épreuve des faits. Le 10 septembre face à Brest (1-0), alors que Marquinhos démarrait sur le banc c'est Presnel Kimpembe qui prenait le brassard. Idem contre Troyes le 29 octobre (4-3).

Et lorsque les défenseurs brésiliens et français ont été absents contre Auxerre (5-0, le 13 novembre) Marco Verratti a hérité de ce statut, alors même que Kylian Mbappé était sur la pelouse. Habituel vice-capitaine du PSG, Presnel Kimpembe n'a visiblement pas apprécié ce déclassement, ni les commentaires suscités.

« Ces dernières heures, j'ai pu entendre et lire beaucoup de choses à mon sujet. Je souhaite donc mettre les choses au clair afin d'éviter de propager de fausses informations à mon égard. Je n'ai pas été mis au courant de cette décision, ceci est complètement faux », a-t-il écrit tard mardi soir, précisant aussitôt qu'il « respectera toujours les décisions du club ».

Selon nos informations, le titi a pris connaissance des propos de son coach en rentrant chez lui lundi soir, alors qu'il avait effectué le déplacement dans le Nord avec le reste de l'effectif afin de soutenir ses partenaires. Une habitude pour lui qui était par exemple sur les bords du terrain à Reims (0-0, le 8 octobre), en début d'année contre Strasbourg (2-1, le 28 décembre) ou que l'on voit régulièrement au Camp des Loges pour des matchs de Gambardella ou de Youth League.

Le club évoque quatre vice-capitaines sans hiérarchie entre eux

Toujours selon les informations de GOAL, « Kim » a eu quelques discussions informelles avec des membres du staff au sujet de la hiérarchie autour du capitaine mais rien de plus. Pourtant, le champion du monde 2018 se doutait bien que Kylian Mbappé, après sa prolongation au PSG et la structuration du club autour de lui, allait grimper dans cette hiérarchie.

De son côté, le club de la capitale précise qu'il y a quatre vice-capitaines derrière Marquinhos. A savoir Presnel Kimpembe, Marco Verratti, Kylian Mbappé et Sergio Ramos, sans pour autant qu'il n'y ait de hiérarchie particulière entre eux. Simple quiproquo ou vraie gaffe que Paris tente de rattraper ?

Après l'épisode estival, où Luis Campos était prêt à le vendre, ce nouveau rebondissement pourrait relancer l'idée d'un départ lors du prochain mercato (il est en fin de contrat en 2024). Actuellement en reprise individuelle après sa blessure au talon d'Achille, Kimpembe souhaite d'abord revenir à la compétition avant d'évoquer sa situation contractuelle avec ses dirigeants. Mais malgré son attachement au club jamais feint, l'idée d'un départ dans quelques mois fait un peu plus son chemin.