OM - Mercato, Kamara, Sampaoli... Pablo Longoria se livre

Pablo Longoria OM
Getty
Le président de l'OM a balayé l'actualité du club phocéen en passant du départ de Kamara à la situation de Sampaoli tout en évoquant le mercato.

Pablo Longoria est depuis un an l'homme fort du projet de l'Olympique de Marseille. Arrivé en tant que directeur sportif et promu au poste de président, l'Espagnol aborde la période de la saison qu'il préfère et où il est le meilleur : le mercato. Cette année, Pablo Longoria aura un atout de plus dans sa manche pour convaincre des joueurs de talent : la Ligue des champions. Grâce à son bon travail en collaboration avec Jorge Sampaoli, l'OM a terminé la saison à la deuxième place et veut continuer à être ambitieuse. Au micro de RMC Sport, Pablo Longoria a évoqué le mercato de l'OM à commencer par la situation contractuelle de Jorge Sampaoli, en fin de contrat dans un an.

"Sampaoli est fondamental pour le projet"

"Parler de Jorge Sampaoli, c’est parler d’un grand coach, qui a réalisé un travail extraordinaire tout au long de la saison. Il est important de dresser le bilan de la saison, on l’a déjà fait. On a beaucoup analysé cela ces dernières semaines, les choses qu'on a bien faites, celles qu’on peut améliorer. Il y a beaucoup d’autocritique à l’intérieur du club. Notre niveau d’exigence est élevé. L’intention du club est de donner de la continuité à ce projet. On doit tendre vers la stabilité, ce qu’il n’est pas toujours aisé de trouver dans le football. Il faut trouver de la logique, de la continuité, de la régularité dans la prise de décision. Jorge Sampaoli est une personne fondamentale pour le projet", a expliqué Pablo Longoria.

OM : Payet met la pression sur les dirigeants pour le mercato

"Un recrutement digne de ce nom pour la C1 ? C’est évident, surtout que pour nous, c’est très important d’avoir de la compétitivité en Ligue des champions. C’est l’un de nos objectifs. On connaît la difficulté historique des clubs français qualifiés en Ligue des champions à avoir de la régularité et à enchaîner les compétitions, entre le championnat, la Ligue des champions… Le niveau d’exigence de la Ligue des champions, pas seulement physique mais surtout mental, est très important. Il faut être bien préparé mentalement pour être compétitif en Ligue des champions et régulier en championnat. Il sera donc important d’avoir des joueurs à la hauteur des exigences du club. Les commentaires de Jorge Sampaoli ne me gênent pas. Ils reflètent le niveau d’exigence que l’on a nous aussi en interne", a ajouté le président de l'OM.

"Kamara n'a pas respecté sa parole"

Pablo Longoria est revenu sur le départ de Boubacar Kamara qu'il a encore en travers de la gorge : "Dans la vie, il faut toujours respecter les choix personnels. On m’a beaucoup posé cette question, et pas seulement pour Kamara. Mais dès qu’il s’agit d’un joueur libre, je dis toujours qu’il faut respecter les décisions personnelles de tous les joueurs. Nous avons des regrets au sein du club, moi aussi. Je dis toujours que je n'ai jamais perdu un joueur libre dans ma carrière. On a beaucoup discuté avec son entourage en offrant plusieurs possibilités. Mais la liberté individuelle de chacun de prendre des décisions sera toujours respectée. Même s’il faut rappeler une chose: c'est compliqué dans le monde du football actuel. C’est une tendance depuis deux ou trois saisons: de plus en plus de joueurs partent libres de leur club formateur à l’issue de leur contrat, et ce n’est pas une bonne tendance pour le football en général".

Mercato - Boubacar Kamara : "Je quitte l'OM"

"Ce sujet fait l’objet de discussions entre dirigeants du football européen. C'est une tendance de plus en plus dangereuse. Et surtout, c’est un choix individuel et c'est un joueur qui était très investi pour le projet cette saison. Il a réalisé une fin de saison énorme, conscient du risque de blessure que les joueurs qui partent libres prennent avec ce niveau d’engagement. Son niveau de performance lors du dernier mois de compétition a été l’une des clés qui nous a permis d’atteindre nos objectifs. Je n’aime pas parler des conversations privées et de leur contenu. J'ai foi dans le respect entre les personnes. Mais dans la vie, je crois aussi à la parole donnée. Et ici, il y a eu beaucoup de paroles données qui n’ont pas été respectées", a ajouté l'Espagnol.

"Donner de la continuité à notre projet"

L'article continue ci-dessous

Autre dossier épineux, celui de Milik, qui semble en dehors des plans de Sampaoli, mais Pablo Longoria insiste sur le fait que le Polonais peut tout à fait rester : "C’est un joueur sous contrat avec nous. On a eu des conversations avec lui tout au long de la saison. On veut donner de la continuité à ce projet la saison prochaine, avec ces joueurs qui nous ont porté à la deuxième place du championnat. Il est important de donner de la continuité à ce groupe. Comme je le dis toujours, entre des personnes intelligentes, l’équilibre est toujours possible".

Enfin, le président de l'OM a refusé de donner des noms concernant les pistes actuelles de l'OM pour le mercato estival : "De plus en plus, en France, on aime le mercato, c’est très italien! Je ne vais pas donner de noms. On travaille tous les jours à l’intérieur du club avec les scouts, David Friio (directeur technique), et on a déjà des conversations quotidiennes avec Jorge Sampaoli. Ce qu’on peut promettre, c’est beaucoup de travail avec des profils très adaptés à Jorge Sampaoli. On va essayer d’améliorer encore le niveau de cet effectif".

Fermer