News Résultats en direct
Bundesliga

Nagelsmann dénonce les menaces de mort reçues après l’élimination contre Villarreal

18:00 UTC+2 15/04/2022
Julian Nagelsmann FC Bayern Champions League 12042022
L'entraîneur du Bayern, Julian Nagelsmann, a révélé avoir reçu une centaine des menaces de mort sur la toile après la sortie de route en C1.

Le Bayern Munich a quitté prématurément la Ligue des Champions cette semaine. Contre toute attente, les Bavarois ont baissé pavillon face à Villarreal (0-1). Un échec dont Julian Nagelsmann a été désigné comme le principal responsable. Mais, malheureusement, les blâmes à son encontre ont été excessifs.

En conférence de presse ce samedi, le jeune technicien allemand a indiqué avoir été bombardé de menaces de mort sur les réseaux sociaux. "Je sais que je recevrai toujours des critiques de tous les côtés, c'est normal et je peux y faire face. Mais avec 450 menaces de mort sur Instagram, ce n'est pas si facile, a-t-il confié, avant d’ajouter. Si les gens veulent me tuer, c'est une chose, mais ils s'en prennent aussi à ma propre mère, qui ne s'intéresse même pas au football".

Nagelsmann ne compte pas porter plainte

"Je ne comprends pas. Dès qu'ils éteignent la télévision, les gens oublient toute décence. Et ils pensent que ce sont eux qui ont raison, c'est ça qui est fou", a poursuivi le coach des champions d’A

Interrogé pour savoir s'il avait envisagé d'intenter une action en justice, Nagelsmann a indiqué que les attaques ont été trop nombreuses pour que cela soit réaliste. « Non, car je n’en finirai jamais sinon. J'en reçois après chaque match, qu'on gagne ou qu'on perde. Il y a plus de menaces de mort lorsque nous jouons avec une défense à trois que lorsque nous jouons avec une défense à quatre, et évidemment un peu plus lorsque nous perdons ».

Nagelsmann est le deuxième employé du Bayern qui a été confronté à des menaces de mort cette semaine. La femme et le fils du directeur sportif Hasan Salihamidzic ont également révélé mercredi et jeudi avoir fait l'objet de menaces au lendemain de la défaite à Villarreal, en publiant des captures d'écran de messages privés envoyés sur Instagram.

A la question si son club envisage de renforcer ses mesures de sécurité pour se prémunir de toute agression, Nagelsmann a répondu : "Nous restons des personnes privées. Je ne veux provoquer personne, et personne ne s'est encore présenté chez moi", a-t-il conclu.