News Matches
Mercato

Mercato : Naples-PSG, Fabian Ruiz dans l'impasse

12:50 UTC+2 18/08/2022
Fabian Ruiz celebrate Torino Napoli Serie A
Le transfert au PSG de l'Espagnol n'a pas encore abouti et ce dernier pourrait se retrouver sur la touche durant toute la saison.

Aurelio de Laurentiis a un sacré caractère c'est bien connu. Le président de Naples est souvent prêt à tout pour retenir ses meilleurs joueurs comme il l'a fait durant de nombreuses années avec Kalidou Koulibaly, mais le dirigeant du club italien ne supporte pas de se faire berner par un de ses joueurs. Une nouvelle affaire pourrait similaire à celle d'Arkadiusz Milik se profile à Naples. Le Polonais avait mis à l'écart avant son transfert à Marseille en janvier 2021 pendant six mois car il refusait de prolonger et comptait partir libre : cette fois, la place du Polonais devrait être occupée par Fabian Ruiz.

Une saison en tribune à la Milik

Le milieu de terrain espagnol n'a pas été convoqué pour le déplacement à Vérone et il s'entraîne à l'écart du reste du groupe depuis quelques jours : comme le rapporte 'La Gazzetta dello Sport'. Le club napolitain a été agacé par les intentions du joueur de quitter Naples en juin 2023 en fin de contrat, lui qui ne compte pas renouveller son contrat. Les sirènes du PSG semblent s'être tues et, pour Fabian Ruiz, cela risque d'être un énorme problème : Naples lui a déjà fait comprendre - l'achat désormais imminent de Ndombélé va dans ce sens - que, sans prolongation de contrat, le statut de joueur contraint de rester à la maison deviendrait une triste réalité.

Naples - Spalletti : "Koulibaly était comme un adjoint pour moi"

Ce serait le pire épilogue pour Fabian Ruiz, quatre ans après son arrivée en Italie sur ordre décisif de Carlo Ancelotti : le paiement au Betis de la clause libératoire de 30 millions a été fortement voulue par l'actuel entraîneur du Real Madrid, qui voyait en lui le véritable pivot de son milieu de terrain. Sous la houlette de "Carletto", Fabian Ruiz réalise l'une des meilleures saisons de sa carrière, trouvant le chemin des filets à sept reprises et s'imposant comme l'un des milieux les plus performants de Naples : l'idylle s'estompe avec les adieux d'Ancelotti et l'arrivée de Gennaro Gattuso, période au cours de laquelle on assiste à une baisse considérable des performances.

Des hauts et des bas en quatre ans à Naples

Pour "distraire" Fabian Ruiz, outre la séparation d'avec Ancelotti, l'intérêt jamais dissimulé du FC Barcelone qui, à cette époque, depuis plusieurs mois, l'avait inclus parmi ses cibles pour le milieu de terrain en raison de l'admiration nourrie par l'ancien directeur blaugrana Eric Abidal, envoûté par l'élégance dont fait preuve l'Espagnol sur le terrain. La période 2019-2021 a été compliquée pour lui et pour Naples. L'Espagnol est redevenu un joueur flamboyant avec l'arrivée sur le banc de Luciano Spalletti qui l'a replacé au "centre du village".

Naples : la déclaration polémique de De Laurentiis sur les joueurs africains

Avec l'expérimenté entraîneur italien, le joueur né en 1996 a retrouvé son niveau du passé, en commençant par le point de vue de l'efficacité devant le but : sept buts en Serie A l'an dernier et un net sentiment de domination dans de grandes parties d'une saison qui a bien commencé et s'est terminée sans lutter pour un Scudetto qui semblait à portée de main à l'automne.

A deux semaines de la clôture du marché des transferts estival, les doutes et les incertitudes demeurent quant à l'avenir de Fabian Ruiz : si le PSG ne parvient pas à convaincre Naples et à la recruter, alors le spectre d'une saison en tribune se dresserait dangereusement et ne serait chassé que par une prolongation de contrat qui, à ce jour, semble aussi lointaine que jamais.