News Matches
Angleterre vs France

Mbappé, l'attaque anglaise, les ambitions des Bleus... Deschamps fait le point avant le quart contre l'Angleterre

11:20 UTC+1 09/12/2022
Didier Deschamps France 2022
Le sélectionneur tricolore aborde avec beaucoup d'envie ce quart de finale de Coupe du monde face aux Three Lions.

France-Angleterre. Une affiche de rêve en quart de finale de Coupe du monde, une première à ce stade d'un tournoi majeur entre les deux sélections.

"J'imagine que l'Angleterre prendra des dispositions pour contrer Mbappé"

A la veille du choc, Didier Deschamps s'est exprimé en conférence de presse, évoquant notamment Kylian Mbappé, principale menace française que les Anglais tenteront de contrer.

"J'imagine que l'Angleterre prendra des dispositions, comme nos quatre adversaires précédents. Kylian a cette capacité à pouvoir faire des différences. Sur le dernier match, où il n'était pas au mieux de sa forme par rapport aux deux premiers, il a quand même été décisif. Répartir le danger pour notre adversaire, ça évite de focaliser sur Kylian", a récité le sélectionneur.

Lequel ne veut pas se laisser griser, alors même que l'altitude augmente peu à peu. "Plus on avance, plus la qualité est supérieure. Les exigences aussi. L'excitation prend aussi plus de place", souligne-t-il.

"Mais il y a toujours cet objectif de l'étape supplémentaire. C'est magnifique de jouer un quart de finale de Coupe du monde. Mais il faut le jouer pour aller chercher la qualification."

Transitions offensives et qualités impressionnantes

Dans cette partie, l'enjeu sera de voir quelle attaque pourra prendre le pas sur l'autre, et notamment lors des transitions offensives.

"Quand on va vite, l'adversaire a moins de temps pour s'organiser. Ce n'est pas la vitesse qui fait marquer des buts, il faut autre chose avec, mais on peut contrer beaucoup de choses. La vitesse, c'est le plus difficile", détaille encore DD.

"Ces phases de transition, l'équipe anglaise est très performante. Mais elle n'a pas que cette qualité, dans le jeu, dans la capacité de marquer de buts et les coups de pied arrêtés."

Enfin, le sélectionneur a eu un mot à l'attention de son homologue anglais, Gareth Southgate : "Gareth est quelqu'un que j'apprécie. On a eu à se croiser plusieurs fois et discuter.

"Il n'est pas spécialement apprécié et mis en valeur dans son pays. Ce n'est pas parce qu'il a eu une carrière de joueur dans sa première vie que ça l'empêche d'être un très bon sélectionneur. Il a eu de bons résultats. Humainement, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup."