News Résultats en direct
Paris Saint-Germain vs Marseille

Mauricio Pochettino avant PSG-OM : "Un match que tu notes sur ton calendrier"

14:42 UTC+2 16/04/2022
Mauricio Pochettino
Après l'avoir connu en tant que joueur et capitaine, l'entraîneur argentin explique l'importance symbolique de la réception de l'OM. Une victoire permettrait surtout au PSG de se rapprocher du titre.

Ce dernier grand objectif est-il une bonne occasion de se réconcilier avec une partie de vos supporters ?

Oui le championnat c'est l'objectif et sans aucun doute, il s'agit de le gagner.

Que représente pour vous ce Classique face à l'OM ?

C'est un match spécial pour tout le monde, pour les joueurs. J'ai eu la chance de jouer il y a vingt ans en tant que joueur et capitaine. Il ne se joue pas seulement les trois points. C'est un match qu'en tant que joueur ou entraîneur que tu notes sur ton calendrier avant le début de la saison.

Avez-vous un message à faire passer à vos supporters avant ce match ?

Avec nos supporters, notre équipe est toujours meilleure. Ils nous donnent une force supplémentaire et enlèvent une partie de l'énergie à l'adversaire. C'est un souhait mais je ne peux rien demander : s'il y a des manifestations, qu'elles se fassent avant ou après le match mais pas pendant. Et j'espère qu'ils encourageront nos joueurs pendant le match.

Que pensez-vous de cette équipe de Marseille ?

C'est une équipe qui réalise une bonne saison, qui est très dynamique avec des joueurs de grande qualité technique. Ils jouent bien, en étant bien en bloc et ont des qualités dans les attaques rapides.

Dimanche, vous affrontez Jorge Sampaoli qui vient de la même région que vous. Et comme lui vous vous êtes largement inspirés de Marcelo Bielsa. Quelles différences y a-t-il entre vous ?

C'est difficile de faire une comparaison et je n'aime pas trop ça. Chacun entraîne par rapport à sa personnalité, son charisme et ses idées. Il est difficile de se comparer avec d'autres entraîneurs mais il est sûr que l'on a été inspiré par Marcelo.

On a remarqué votre complicité avec Kylian Mbappé. Prenez-vous du plaisir à entraîner un tel joueur ?

Je vais vous révéler un secret, celui qui a une vraie relation de complicité c'est l'homme qui est assis devant moi à droite (il pointe son adjoint Jesus Pérez). C'est lui qui lui envoie les centres à l'entraînement. Il y a de bonnes relations avec lui comme avec le reste du groupe. Cette relation s’est faite au fil du temps. Kylian est joueur avec un talent énorme, que l'on a vu grandir, que l'on a aussi connu dans des moments de difficulté lorsque nous sommes arrivés. Il s'est servi de tout ce qui était à sa disposition pour progresser et qui s'est laissé entraîner. Cela montre la grande humilité de l'homme et du joueur.

Peut-on dire que c'est le dernier gros rendez-vous de la saison ?

C'est clair que c'est un match important et différent des deux côtés. C'est le Classique, le match le plus important en France au-delà des finales de coupe qu'il peut y a voir. Dimanche c'est LE match.

Comment expliquez-vous la baisse de forme d'Idrissa Gueye depuis son retour de la CAN ?

C'est un joueur qui a passé près de 50 jours en dehors de la dynamique du groupe (parce qu'il était avec le Sénégal, n.d.l.r.) et qui revient lors du match contre Rennes. Tout comme Abdou Diallo, ils ont passé une semaine à célébrer la CAN et c'est mérité. On a trouvé que la concentration et le niveau physique n'étaient pas les mêmes que d'habitude. Et on a pensé que d'autres joueurs étaient plus en forme et c'est quelque chose qu’on leur a expliqué.