News Résultats en direct
Liverpool

Liverpool : "Joueur de classe mondiale", Diogo Jota représente le présent et le futur des Reds

14:55 UTC+1 21/01/2022
Diogo Jota Liverpool
L'international portugais a compensé les absences de Mohamed Salah et de Sadio Mané à la CAN en inscrivant un doublé contre Arsenal jeudi.

C'était le genre de contrôle dont Sadio Mané aurait été fier, et le genre de finition sur laquelle Mohamed Salah a bâti sa carrière. Mais Diogo Jota n'est pas le seul à avoir de la compagnie en ce moment. Jeudi soir, les supporters de Liverpool présents à l'Emirates Stadium le comparaient au grand Luis Figo, et ce n'est pas étonnant. Quand les Reds avaient besoin d'un héros, c'est leur prince portugais qui a revêtu sa cape, a mis son masque et les a envoyés à Wembley.

Quel joueur. Quelle recrue. Liverpool en a fait quelques bonnes ces dernières années, et comme ils aimeraient en avoir d'autres comme Diogo Jota en attaque. A 25 ans, il représente à la fois un présent excitant et un avenir étincelant pour les hommes d'Anfield. "Diogo est en feu", souriait Jürgen Klopp après le doublé de Diogo Jota qui avait terrassé Arsenal en demi-finale retour de la Carabao Cup.

Jota encensé par Klopp et Alexander-Arnold

"C'est un joueur de classe mondiale qui est probablement dans la meilleure forme qu'il ait connue au club jusqu'à présent", a ajouté Trent Alexander-Arnold, dont les passes sont à l'origine des deux buts. Cela fait 14 buts toutes compétitions confondues pour Diogo Jota cette saison, dépassant son total pour 2020-21. Si les sourcils se sont levés lorsque Liverpool a accepté de payer les Wolves jusqu'à 45 millions de livres pour sa signature, ils ont rapidement été abaissés depuis. Il semble être une bonne affaire. "Nous savions que nous signions un bon joueur", a déclaré Klopp. "Mais depuis qu'il est là, il a fait un pas de plus". Plus tard, il fera écho à la description d'Alexander-Arnold comme étant un joueur "de classe mondiale".

Comment Liverpool a besoin de lui. Avec Mohamed Salah et Sadio Mané partis représenter leur pays à la Coupe d'Afrique des Nations, c'est Diogo Jota qui peut faire la différence pour les Reds. C'est Jota qui doit faire la différence. Pendant des semaines, nous nous sommes demandés si des joueurs comme Divock Origi et Takumi Minamino pouvaient prendre le relais, mais les réponses sont arrivées à Arsenal.

Jota, l'homme de la situation en l'absence des deux monstres

Origi était sur la touche, blessé jusqu'au milieu du mois prochain, tandis que Minamino était sur le banc, Jürgen Klopp préférant titulariser Kaide Gordon, 17 ans, pour sa quatrième apparition chez les professionnels. L'international japonais, malheureusement, semble ne jamais devenir le joueur que Liverpool pensait avoir recruté de Salzbourg en janvier 2020. Il avait l'air d'être une bonne acquisition à un peu plus de 7 millions de livres, et il a eu ses moments depuis, mais il lui manque juste ce petit quelque chose dont vous avez besoin pour jouer dans une équipe de Klopp de manière régulière. On se doute qu'il sera vendu cet été.

Pas Diogo Jota. C'est lui qui a mis les Reds sur la voie, 19 minutes après le début du match, avec une course sur la gauche qui a fait chuter Takehiro Tomiyasu et a mis Ben White et Aaron Ramsdale dans l'embarras. Un moment de détente, s'il y en a un, après un début bâclé des visiteurs. Il a ensuite été une menace, effaçant White sur la gauche pour créer une occasion en or que Gordon aurait dû saisir après la mi-temps. Les yeux du jeune homme se seraient illuminés, mais son heure sous le maillot rouge viendra, c'est sûr.

En tout cas, cela n'a pas coûté cher à son équipe. À treize minutes de la fin, Jota s'élançait à la perfection pour récupérer la magnifique passe d'Alexander-Arnold sur sa poitrine et soulever le ballon au-dessus de Ramsdale. Un drapeau de hors-jeu a interrompu les célébrations initiales, mais la VAR lui a donné finalement une autre chance de célébrer ce magnifique but.

Le nouveau membre du trio d'attaque

"La mentalité et la qualité étaient les raisons pour lesquelles nous avons signé Diogo", a déclaré Klopp. "Il l'a montré pour nous. Il est incroyablement important." Il a, à coup sûr, dépassé Firmino en tant que troisième pilier de l'attaque de Liverpool. Son agressivité, son mouvement et sa capacité à presser et à trouver des positions pour marquer est tout ce que Klopp veut, et tout ce dont son équipe a besoin.

Et si l'on ajoute les buts dans l'équation, que peut vouloir de plus un entraîneur ? La réalité est que Liverpool va devoir faire évoluer son équipe et son effectif, cet été et au-delà. Le contrat de Mohamed Salah devrait être une priorité, et il serait stupide de ne pas régler celui de Sadio Mané, pour être honnête. Au-delà de cela, un milieu de terrain est nécessaire et au moins un attaquant aussi. S'ils sont à moitié aussi bons que Diogo Jota, alors Jürgen Klopp aura vraiment le sourire.