News Résultats en direct
Lille

Lille : fin de saison pour Armand, sanctionné par la LFP

12:31 UTC+2 31/03/2022
Sylvain Armand Rennes Ligue 1
La Commission de discipline de la LFP a annoncé sa suspension de toutes fonctions officielles jusqu'au 31 mai 2022, soit jusqu'à la fin de la saison.

Le 19 mars dernier, la rencontre opposant le FC Nantes à Lille (0-1) a été le théâtre de nombreuses tensions, sur le terrain comme en coulisses. Peu après l'heure de jeu, le carton rouge infligé à Timothy Weah a provoqué un sentiment de colère dans les rangs lillois. Le plus remonté d'entre eux ? Un certain Sylvain Armand, coordinateur sportif dans le Nord.

Armand, fin de saison anticipée

En effet, celui qui s'était déjà fait remarquer suite à son altercation avec Frédéric Antonetti quelques semaines plus tôt avait tout simplement remis le couvert, quittant sa position dans les tribunes pour aller mettre la pression et invectiver ses vis-à-vis. Lui qui avait déjà été suspendu de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles, s'exposait donc à d'importantes sanctions de la part de la LFP. Et cela n'a pas manqué.

La Commission de discipline de la LFP a annoncé mercredi sa suspension de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles jusqu'au 31 mai 2022, soit jusqu'à la fin de la saison en cours. Le dirigeant lillois écope aussi de 10 000 euros d’amende avec sursis. Néanmoins, Sylvain Armand pourra bien être présent lors du prochain match des Dogues contre les Girondins de Bordeaux, la sanction prenant effet le mardi 5 avril.

Ni excuses ni regrets...

Rappelons que Sylvain Armand savait aggravé son cas après la rencontre, tentant de justifier ses actes non sans une certaine maladresse. "Je ne me suis pas énervé contre quiconque, je suis venu voir le quatrième arbitre pour lui que ce n'est pas normal d'avoir des erreurs en voyant ces images, que c'était scandaleux. Je peux faire mon mea culpa sur le fait d'être descendu de la tribune, mais c'est simplement que pour moi, au vu des images, il n'y a pas de faute, et surtout pas de carton rouge, et ça nous met en difficulté", a avait ainsi déclaré le coordinateur sportif du LOSC, oubliant visiblement les caméras présentes ce soir-là.