News Matches
Coupe du monde

Les notes de France-Maroc : Griezmann indispensable, Konaté solide

21:59 UTC+1 14/12/2022
Antoine Griezmann France England 2022 World Cup
Antoine Griezmann flamboyant, Konaté très solide, les notes de l'équipe de France face au Maroc.

Dans la douleur, l'équipe de France s'est qualifiée pour sa 4ème finale de Coupe du monde, la deuxième consécutive, grâce à des buts de Théo Hernandez et Randal Kolo Muani face au Maroc. Une victoire 2-0 et un premier clean sheet assurés notamment par Jules Koundé et Ibrahima Konaté, mais également Antoine Griezmann, auteur d'un travail monstrueux défensivement.

Les notes des Bleus face au Maroc :

Lloris (6) : Bien chauffé par une parade sur une belle frappe d’Ounahi (10è), le capitaine des Bleus s’est montré impeccable sur ses sorties, mais a parfois pêché à la relance.

Koundé (5) : Opposé à Boufal dans son couloir, le défenseur barcelonais s’est montré très solide dans ses duels. Avec le ballon, il a comme souvent été très propre et a même été à l’origine de quelques situations intéressantes des Bleus. Il save un ballon sur sa ligne à la 94ème, permettant à son équipe de réaliser son premier clean sheet.

Varane (6) : Il est à l’origine du premier but des Bleus grâce à une très belle ouverture pour Griezmann, il s’est montré moins serein que Konaté derrière mais a tout de même servi sa défense par sa lecture du jeu et son application à la relance.

Konaté (7) : Titulaire à la place d’Upamecano, le défenseur de Liverpool a été impressionnant de sérénité. Auteur de plusieurs interventions décisives, il a parfaitement bloqué les offensives marocaines et a confirmé que l’on pouvait compter sur lui.

Hernandez (7) : Auteur de l’ouverture du score sur un geste acrobatique, le latéral milanais a bien tenu son couloir et remporté de nombreux duels, notamment face à Achraf Hakimi et Hakim Ziyech.

Griezmann (7) : S’il a été moins en vue sur le plan offensif, le numéro 7 des Bleus a encore une fois réalisé un travail absolument monstrueux à la récupération. Toujours propre à la relance, il a comme souvent dicté le tempo du jeu des Bleus, permettant d’accélérer quand il le fallait et de temporiser quand les offensives marocaines se faisaient trop pesantes.

Tchouaméni (6) : Plus libéré avec la présence de Fofana au milieu, le Madrilène s’est mué en rampe de lancement de l’équipe de France. En plus de récupérer de nombreux ballons, l’ancien Monégasque a également délivré plusieurs passes en profondeur bien senties, permettant aux offensifs d’être lancés et d’apporter le danger.

Fofana (6) : Travailleur de l’ombre pour faciliter le match de Tchouaméni, le Monégasque a remporté plusieurs duels importants et a souvent bien ressorti les premiers ballons à la récupération. Une prestation bien plus aboutie que lors de sa titularisation face à la Tunisie.

Dembélé (3) : Malgré un travail défensif intéressant, il a été trop discret offensivement et a mal négocié la plupart de ses ballons dans la partie de terrain du Maroc. Remplacé par Kolo Muani (79è), buteur sur son premier ballon après avoir bien suivi une action menée par Mbappé.

Giroud (5) : Le meilleur buteur des Bleus s’est montré très actif à la récupération et efficace dans ses tenues de balle. Une énorme occasion qui finit sur le poteau à la 17èmeminute, puis une autre qui échappe de peu au cadre de Yassine Bounou (36è). Remplacé par Thuram, auteur d’une bonne entrée avec beaucoup de percussions côté gauche et quelques déviations bien senties.

Mbappé (6) : Le Parisien s’est créé une énorme occasion (36è) mais a globalement eu du mal à faire la différence sur son côté gauche malgré quelques fulgurances sur lesquelles il s’est retrouvé esseulé. Il est à l’origine du deuxième but après un superbe travail au milieu de la défense marocaine.