News Résultats en direct
Leeds vs Brentford

Leeds : le cri du coeur de Marcelo Bielsa, inquiet pour l'avenir du football

13:11 UTC+1 30/11/2021
Marcelo Bielsa Leeds
L'entraîneur de Leeds estime qu'avec des calendriers aussi surchargés, le football court lui-même à sa perte.

Particulièrement fructueux, le business lié au football à de beaux jours devant lui. Ce n'est un secret pour personne, le ballon rond génère des sommes astronomiques partout dans le monde, poussant les principaux bénéficiaires à avoir les yeux plus gros que le ventre. Et cela se matérialise notamment par des calendriers surchargés ne tenant pas compte de l'intégrité physique des joueurs et de la qualité globale du spectacle proposé... Une bien triste réalité.

Nice : Dante donne la recette pour battre le PSG

Amoureux de football, Marcelo Bielsa, l'entraîneur de Leeds United, est de ceux qui ne tolèrent pas la tendance actuelle. Présent en conférence de presse, l'ancien technicien de l'Olympique de Marseille a poussé un coup de gueule ce mardi. Selon lui, le monde du football court tout simplement à sa perte s'il poursuit son rythme effréné.

"J'ai de sérieux doutes sur l'avenir du football"

"Le calendrier est tellement surchargé qu’il ne tient pas compte de la préparation. J'ai de sérieux doutes sur l'avenir du football professionnel. C'est un produit commercialisé qui devient chaque fois pire. Je suis très triste de voir comment le football se détériore. Cela n'a pas de sens de vouloir commercialiser à outrance un sport et d'augmenter les revenus quand le produit se détériore", a souligné le technicien argentin, remonté contre le système.

Des propos qui sont partagés par bon nombre de ses homologues européens. On se souvient notamment de la sortie médiatique de Carlo Ancelotti, autre entraîneur respecté évoluant du côté du Real Madrid. "La dynamique actuelle du football n'est pas bonne. Nous devons changer ça. Je ne sais pas si ça doit se faire avec la Super League ou autre chose, mais il y a beaucoup de matchs, des blessures, une mauvaise qualité de football, car on ne peut pas mettre les meilleurs joueurs", avait ainsi regretté l'Italien, le 20 novembre dernier.