News Résultats en direct
Lyon vs Marseille

Incident OL-OM : Longoria se pliera à la décision de la LFP mais...

10:25 UTC+1 07/12/2021
Dimitri Payet Lyon Marseille Ligue 1 2112021
Mercredi, la commission de discipline donnera ses sanctions sur les incidents de match OL-OM. Longoria estime que le foot français doit faire front.

Après deux semaines d’attente, le couperet va enfin tomber. Il faudra encore patienter 24h mais la commission de discipline va enfin dévoiler les sanctions prises à la suite des incidents intervenus lors de l’Olympico entre l’OL et l’OM au Groupama Stadium.

Pour rappel, le match n’avait duré que trois minutes après que Payet a reçu une bouteille d’eau en plein visage au moment d’aller tirer un corner.

Longoria veut bouger

Les décisions prises par la LFP sont forcément attendues puisqu’elles concernent deux places fortes du football français mais surtout parce qu’elles pourraient servir d’exemple.

A Marseille, on a bien évidemment demandé à ne pas rejouer ce match et donc à avoir match gagné mais l’OM se prépare à tous les scénarii comme celui de ne pas voir l’OL avoir match perdu.

"C'est une question ouverte, estime Pablo Longoria, le président marseillais, dans L’Equipe. Si c'est le cas, on devra l'accepter. On doit prendre de la hauteur et penser au bien commun, je l'ai dit. C'est une décision qui aura une conséquence pour tous les clubs français, pas seulement pour l'OL et l'OM. Si chaque fois qu'un match est interrompu, on doit le rejouer... Dans le monde du foot européen, la réaction du cœur pour 90 % des gens est de demander match perdu à l'équipe dont les supporters se sont mal comportés. Je ne pense pas que donner le pouvoir à un spectateur d'influer sur le résultat d'un match soit une bonne idée pour l'équité sportive non plus. Est-ce qu'un supporter, individuellement, peut déterminer le résultat d'un groupe de joueurs qui travaille toute une saison pour aller le plus haut possible?"

Définir les responsables

Pour le président marseillais, cet incident doit servir d’exemple et appelle donc la commission ainsi que tout le football français à travailler de front afin de mettre en place des sanctions claires et adaptées à chaque situation afin d’éviter le flou artistique dans les entrailles du Groupama Stadium, il y a deux semaines.

"Je souhaite simplement avoir un règlement clair dans lequel les sanctions qui s'appliquent sont actées pour chaque type d'incident, explique-t-il. Cela éviterait à tout le monde de se poser des questions à chaque fois. Ça serait cohérent. Ce qui n'est pas responsable, c'est de chercher à préserver chacun nos intérêts individuels alors que c'est un problème collectif."