News Matches
Mercato

"Ça fonctionne comme une mafia", le coup de gueule de Guy Roux envers les agents

09:34 UTC+1 26/01/2023
Guy Roux
Guy Roux regrette profondément l'influence grandissante des agents dans le football.

A 84 ans, Guy Roux continue à suivre le football avec passion. Ancien entraîneur mythique de l'AJ Auxerre pendant plus de quarante ans, Guy Roux a accordé un long entretien à nos confrères allemands de Wettfreunde et pousse un coup de gueule contre les agents.

Le coup de gueule de Guy Roux contre les agents

« Ce qui a le plus changé au cours des dernières années, c'est la grande influence des agents. Dès qu'un entraîneur est en danger, ils entrent immédiatement action. Ça fonctionne comme une mafia car dès qu'un nouvel entraîneur arrive dans un club, il recrute des joueurs qui ont le même agent que lui », déplore Guy Roux.

Guy Roux pointe également une évolution des mentalités chez les jeunes joueurs : « Les jeunes d'aujourd'hui ont changé, tout comme notre société. Moi aussi je me suis adapté, notamment à toutes les technologies. Je sais allumer une télévision alors que ça n'existait même pas à mes débuts. J'ai commencé à entraîner en 1961 et je n'avais pas encore 23 ans. Certains de mes joueurs avaient plus de trente ans et étaient des pères de famille. La plupart étaient des ouvriers et ils travaillaient 51 heures par semaine. Et moi, je les faisais courir 8 kilomètres le soir à l'entraînement. »

Guy Roux aurait aimé entraîner en Premier League

Guy Roux confie d'ailleurs qu'il n'aurait aucun problème à entraîner aujourd'hui : « Je n'aurais aucun problème à entraîner des joueurs de 20 ans. Si j'avais 30 ans de moins, je serais entraîneur en Premier League. C'était d'ailleurs mon rêve. Je parle anglais couramment et j'aurais aimé façonner un club et le faire prospérer économiquement comme l'a fait Arsène Wenger à Arsenal. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait à Auxerre. »

Roux tient d'ailleurs à rappeler qu'il a été l'entraîneur d'Eric Cantona, qui n'était pas un joueur facile à gérer : « Eric était un génie au caractère difficile mais je savais comment m'y prendre avec lui. Il a eu une enfance difficile et il avait besoin de beaucoup de confiance et d'affection au quotidien. L'alchimie était bonne entre nous et j'étais heureux qu'avec Manchester United et Alex Ferguson il ait enfin trouvé le club idéal pour devenir une star planétaire. »

Guy Roux sous le charme de Klopp, Ancelotti et Favre

Dans les colonnes de Wettfreunde, Guy Roux explique quels sont les entraîneurs d'aujourd'hui qui lui ressemblent : « Jürgen Klopp, il est comme moi. On n'a pas la même carrière mais on a le même leadership, la même loyauté. Il y a aussi Carlo Ancelotti. Tous ses joueurs le trouvent génial, agréable. Quand j'entraînais, il n'y avait que 10% de mes joueurs qui ne m'aimaient pas. Et même ceux avec qui j'ai été en conflit, je m'entends bien avec eux maintenant. »

« Je pense aussi à Lucien Favre qui est très malin tactiquement. Il a fait un excellent travail à Mönchengladbach, au Borussia Dortmund et à Nice. Quand il donne une interview, je n'en rate pas une seconde : il est modeste, précis, intelligent, il coche toutes les cases de l'entraîneur parfait. Et puis il est le seul entraîneur à avoir su gérer Mario Balotelli. L'Italien l'a même pris dans ses bras après été remplacé lors d'un match », ajoute Guy Roux en conclusion.