News Matches
Coupe du monde

Contraint de se faire opérer, Pogba risque de faire une croix sur le Mondial

19:30 UTC+2 05/09/2022
Pogba training Juventus
Paul Pogba serait en passe de se faire opérer au genou. Sa participation au genou est plus que jamais incertaine.

Alors qu’il pensait avoir fait le bon choix en évitant l’opération dans un premier temps, Paul Pogba se serait rendu compte qu’il ne pouvait échapper à une intervention chirurgicale. Ce mauvais calcul risque de lui être fatal par rapport à une participation à la Coupe du Monde.

L’opération était inévitable pour Pogba

En concertation avec son club italien, La Pioche se serait finalement résolu à passer sur le billard. Une information qu'a confirmée Massimiliano Allegri en conférence de presse. Bien qu’ayant repris la course dernièrement, il ne peut sauter cette étape s’il veut revenir à la compétition. Les tests ont été faits dans la matinée ce lundi et ont confirmé que c’était l’unique solution possible.

Après l’opération au ménisque du genou droit, La Pioche va devoir observer une période de repos forcée comprise entre 40 et 60 jours. Donc environ deux mois arrêts. Sachant que le Mondial est dans 76 jours, cela ne sent vraiment pas bon pour sa participation au tournoi planétaire. Il sera engagé dans une véritable course contre la montre. Et quand bien même il soit remis à temps, dans quelle condition physique il se présentera s’il est retenu dans la liste des 23 ?

Mbappé était prêt à lui tendre la main

La défection de Pogba intervient à un moment où il est englouti dans de sales affaires. Son conflit avec son frère Mathias a porté une sérieuse atteinte à son image. Et beaucoup parmi les observateurs se demandaient si c’était une bonne solution que de le retenir pour ce tournoi. La problématique pourrait finalement ne même pas se poser.

Ce lundi, en conférence de presse avant PSG - Juventus, Mbappé a d’ailleurs été interrogé sur ce feuilleton. La star tricolore a assuré n’avoir (pour l’instant) aucun problème avec son coéquipier en sélection : « Paul m’a appelé et m’a donné sa version des faits. Aujourd'hui c'est sa parole contre la parole de son frère, je préfère faire confiance à mon coéquipier. Ce n'est pas le moment d'en rajouter pour lui, je suis assez détaché de tout ça ».

Pour rappel, en 2018, Pogba avait été l’un des grands artisans du triomphe des Bleus en Russie. S’il venait à faire l’impasse sur l’édition au Qatar, ça serait assurément un énorme coup dur sportivement pour la bande à Deschamps.