PSG - OM (2-1), Paris remporte le Classique et se rapproche du titre
Kylian Mbappe PSG Marseille Ligue 1 17042022
Getty
Au terme d’un Classique décevant, le PSG a dominé son rival honni et fait un pas de plus vers le titre de champion (2-1).

Le deuxième classique de la saison n’aura pas été à la hauteur des attentes. On s’attendait à ce que l’OM, fort de sa série de 8 victoires consécutives, mène la vie dure au PSG mais au bout du compte ça a été une soirée somme toute tranquille pour le leader du championnat. Sans forcer son talent, ni même élevé le rythme du jeu, l’équipe de Pochettino est sortie victorieuse de ce choc qui n’en était pas un.

Paris l’a emporté, et en s’offrant même le luxe d’abandonner la possession du ballon à son adversaire. Une approche surprenante et qui a finalement porté ses fruits. A quoi bon se fatiguer si l’adversaire se met en danger tout seul ? Certes, pour les personnes ayant pris place dans les tribunes du Parc, c’est loin d’être agréable comme spectacle, mais le PSG n’en est plus à se soucier de la manière. L’idée est surtout de grappiller au plus vite les points manquants pour la consécration et penser ensuite aux vacances. Pour vibrer, les spectateurs parisiens ont dû trouver d’autres occupations. Comme par exemple siffler Dimitri Payet ou Mattéo Guendouzi.

Les gardiens ont eu du mal

C’est bien dommage, car l’affiche méritait bien mieux. L’entrain et l’engagement ont fait défaut, à tel point que les hésitations des gardiens seront les principaux faits à retenir de ce match. En effet, Pau Lopez, d’un côté, et Gianluigi Donnarumma, de l’autre, ont été, bien malgré eux, les principaux protagonistes de cette rencontre.

Le portier marseillais avait été le premier à se trouer en calculant mal sa sortie devant Neymar, pour se faire finalement lober par le Brésilien (12e). Puis, ce fut au tour du dernier rempart italien de se déchirer, et dans des proportions encore plus importantes. A la 31e, il a raté son intervention sur un corner et permis à Duje Caleta-Car d’assurer une égalisation inespérée pour l’OM.

L'article continue ci-dessous
Kylian Mbappe PSG Marseille Ligue 1 17042022

Le spectacle pas au rendez-vous

Marseille recollait à la marque, et ce n’était pas immérité. A ce moment-là, l’équipe phocéenne était la moins mauvaise sur le terrain et elle aurait pu aspirer à un résultat positif si elle n’avait pas concédé un second but juste avant la pause. Un but consécutif à un pénalty sévère sifflé par l’arbitre. Une main de Rongier, qui semblait tout à fait involontaire, était sanctionnée dans la surface. Kylian Mbappé n’en avait cure en tous cas, et s’est donné à cœur joie pour transformer la sentence et redonner l’avantage aux siens.

Le numéro 7 parisien a eu besoin de ce coup de pied arrêté pour inscrire le septième but de sa carrière dans le Classique, égalant à l’occasion le record de Zlatan Ibrahimovic. Dans le jeu, il n’a pas eu la même réussite. A la 37e, il a placé un tir à côté. Et à la 75e, il a fait mouche mais en position d’hors-jeu. Lionel Messi, aussi, était en position illicite quand il a fait trembler les filets marseillais (41e). Côté olympien, on a aussi été pris à ce piège à la 86e, avec une reprise victorieuse de William Saliba, et qui fut annulée après un recours à la VAR.

Paris n’a pas eu à regretter ses tentatives non converties. L’essentiel a été acquis avec ce succès étriqué contre l’ennemi juré. Les Franciliens ne feront certainement pas la fine bouche, surtout qu’ils peuvent être sacrés dès la semaine prochaine si jamais les résultats de la journée leur sont favorables. Quant aux amateurs du beau jeu ou les romantiques du football, ils vont devoir repasser.