Manchester City - Liverpool (2-3), les Reds remportent le choc
Sadio Mane Liverpool celebrate vs Man City FA Cup semi-final 2021-22
Getty Images
Liverpool a remporté la première demi-finale de la Cup contre Manchester City avec à la clé un succès logique 3-2.

On s’attendait à un bras de fer très disputé entre les deux meilleures équipes d’Angleterre, semblable à celui qui s’est tenu la semaine dernière à l’Etihad Stadium, mais au final il n’y a pas eu photo. A la surprise générale, et même s'il n'y a eu qu'un but d'écart au tableau d'affichae au final, Liverpool a facilement disposé de Manchester City.

Liverpool a tué le suspense d’entrée

Les hommes de Jurgen Klopp ont tué l'essentiel du suspense dès la première période de la partie. Ils ont passé trois buts à leurs opposants, et sans en prendre un seul. Une vraie démonstration de force, qui traduisait autant la fougue des Reds que la faiblesse du jour des Sky Blues.

Les hommes de Guardiola ont été totalement méconaissables. Privés de Kyle Walker et de Kevin de Bruyne, ils ont donné le bâton pour se faire battre, à l’instar de leur gardien Zack Steffen. Le portier américain a commis une bourde monumentale en tardant de dégager un ballon et Sadio Mané en a parfaitement profité. On jouait alors la 17e minute et c’était déjà le deuxième but de LFC. L’ouverture du score ayant été réussie dès la 9e par l’intermédiaire d’Ibrahima Konaté. Le défenseur français signait son 3e but en l’espace de dix jours. Et toujours dans le même registre, à savoir un puissant coup de casque à la réception d’un corner.

Jack Grealish Man City vs Liverpool FA Cup semi-final 2021-22

Le réveil tardif des Sky Blues

City n’était pas au bout de ses peines. Juste avant la pause, les champions d’Allemagne s’inclinaient une troisième fois. Mané, encore lui, se retrouvait à la conclusion d’une excellente action collective. D’une volée du droit, il faisait mouche et portait le coup de grâce aux Eastlands.

L'article continue ci-dessous

Au retour des vestiaires, City a fini par se ressaisir. A dire vrai, les Sky Blues pouvaient difficilement faire pire que durant le premier acte. Un sursaut qui a très vite porté ses fruits puisque dès la 47e minute Jack Grealish signait la réduction du score en exploitant une passe de Gabriel Jesus.

Liverpool, dix ans après

Ca faisait 1-3 et pour que cette demi-finale soit complètement relancée, il aurait fallu que les Citizens fassent preuve d’une efficacité totale en exploitant la moindre des opportunités qu’ils avaient de revenir à 2-3. Ça n’a pas été le cas. A la 70e minute, Gabriel Jesus a raté un face-à-face avec Alisson à un moment où il était encore possible de tout renverser. Dans les arrêts de jeu, Bernardo Silva a bien fini par scorer (92e), mais c'était trop tard pour espérer un come-back.

Le 14 mai prochain, Liverpool va donc disputer une finale de Cup. Ça sera sa 15e mais la première sous la direction de Klopp, puisque les Reds n’avaient plus été à pareille fête depuis 2012. En outre, le rêve d’un quadruplé historique reste toujours de mise. L’ultime obstacle dans cette compétition sera soit Chelsea soit Crystal Palace. Les deux formations londoniennes s’affrontent dimanche à Wembley.